Quel hivernage pour sa piscine : passif ou actif ?

 

 

Texte:
L’hiver arrive à grands pas, il faudrait alors penser à hiverner votre piscine. Cette technique est requise pour la préservation de l’eau ainsi que de vos installations. Il y a deux sortes de techniques d’hivernage, actif et passif. Avant de faire votre choix. Il convient de traiter chacune de ses deux méthodes. Il faut savoir que l’hivernage est obligatoire pour éviter certains dommages à votre piscine. En effet, les craquelures ainsi que des fissures peuvent apparaître sur les parois de votre bassin si vous ne respectez l’hivernage. Ces méthodes sont faciles à réaliser, vous n’avez pas besoin d’un professionnel pour faire un hivernage.

Hivernage passif : ce qu’il faut savoir

Si vous n’utilisez pas votre piscine durant tout l’hiver. Il faudra vous pencher vers l’hivernage passif. En effet, ce dernier signifie l’arrêt total de l’utilisation de la piscine. Pour réaliser cette méthode, il faudra en premier baisser le niveau de l’eau puis vidanger complètement le circuit de filtration. Cela aura pour but d’éviter à ce que l’eau stagnante soit gelée. À noter qu’il vous faut couvrir la piscine pendant tout l’hiver. L’avantage principal de cette méthode est sa praticité, en effet, vous n’aurez pas à vous occuper de votre piscine durant toute la période hivernale. Il faut également choisir cette technique si vous vous trouvez dans une région assez froide durant l’hiver. Les inconvénients de cette technique sont que c’est assez fastidieux à mettre en place. Pour en savoir plus sur l’hivernage piscine, n’hésitez pas à faire quelques recherches à ce sujet.

Qu’en est-il de l’hivernage actif??

L’hivernage actif est un moyen de réduire le fonctionnement de votre piscine. Vous devrez donc réduire le système de filtration. Plus précisément, il faut qu’il soit actif au moins 2 heures par jour. Le but est d’éviter le gel de l’eau. N’oubliez pas de mettre une bâche pour éviter l’accumulation des déchets. Cette technique a plusieurs avantages. Le premier est que c’est assez esthétique. Votre piscine donnera un cadre luxueux durant l’hiver. En outre, la qualité de l’eau sera également entretenue. Par ailleurs, la remise en service est également très simple et moins onéreuse. Cependant, il y a quelques inconvénients à savoir. Si vous choisissez cette technique, cela signifie que vous devez vérifier votre piscine durant tout l’hiver. Il vous faudra aussi ajouter des produits d’hivernage et d’anticalcaire régulièrement. Pour connaître la méthode d’hivernage qui convient mieux à votre cas, l’assistance d’un professionnel est requise.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *