Comment construire un escalier de jardin ?

L’escalier de jardin est une construction simple que vous pouvez aisément réaliser en deux ou trois week-ends. Si vous n’avez jamais maçonné, nous vous conseillons d’utiliser du mortier et du béton prédosés. vous réaliserez une mise en œuvre plus rapide, sans inconvénient pour la solidité finale de l’ouvrage.

Les fondations

Creusez le talus de terre afin que l’escalier soit encastré dans la dénivellation d’environ 0.50 m, puis creusez une fouille rectangulaire sur une profondeur de 10 à 20 cm. Si le terrain est rocailleux, vous pouvez vous contenter d’une semelle de 5 cm d’épaisseur, mais, dans un sol plus friable, il est préférable de creuser plus profondément.

Bordez cette fouille de 4 planches, elles délimiteront le périmètre de la coulée de béton et vous permettront de réaliser une surface horizontale.

Bordez cette fouille de 4 planches, elles délimiteront le périmètre de la coulée de béton et vous permettront de réaliser une surface horizontale.

Coulez le béton, tassez le au fur et à mesure, puis égalisez le plan supérieur au niveau des planches. Ne lissez pas la surface, sa rugosité permettre un meilleur accrochage du premier rang de briques.

Laissez sécher et durcir à l’abri du soleil et du vent pendant au moins quarante-huit heures.

Les murets

Tracez à la craie sur la fondation l’emplacement des murets, puis disposez à sec le premier rang de briques. Cette vérification permet de compter le nombre de briques nécessaires et d’effectuer les coupes pour placer les demi-briques en bonne position. Dans le cas présent, il faut 10 briques et 2 demi-briques pour les extrémités.

Gâchez du mortier et , après avoir pris des repères, scellez le premier rang de briques. Scellez ensuite le deuxième rang en veillant à décaler les joints verticaux et continuez votre travail en montant progressivement les angles arrière.

Montez ainsi 8 rangées de briques, dégradées en 3 niveaux, et laissez reposer l’ensemble plusieurs jours avant de mettre les dalles des marches en place.

Les marches

Exécutez tout d’abord un coffrage en bois pour délimiter le contour des dalles. Utilisez des chevrons de 6 cm d’épaisseur pour réaliser un cadre rectangulaire.

Clouez dans les angles avant une cale de bois même épaisseur dont la forme incurvée vous permettra d’obtenir des marches aux coins arrondis. Vous aurez besoin d’une scie circulaire performante (voir http://scie-info.fr) pour une coupe précise dans les angles. Si vous disposez de suffisamment de bois, vous pouvez réaliser 3 cadres identiques. Vous effectuerez ainsi, en même temps, la coulée des 3 marches. Sinon, vous procéderez par étape en vous servant du même cadre à plusieurs jours d’intervalle.

Pour couler les marches, choisissez un sol plan, couvrez-le d’un gros papier et posez le cadre dessus. Gâchez du béton blanc spécial pour la décoration et remplissez l’intérieur du cadre sur la moitié de sa hauteur? Sans attendre, posez dans le béton 3 fers d’environ 8 mm de diamètre, espacez-les régulièrement puis continuez la coulée en remplissant complètement le cadre.

A l’aide d’une réglette en bois appuyée de chaque côté du cadre, raclez l’excédent de béton et lissez la surface à la taloche.

Couvrez l’ensemble par une bâche humide et laissez sécher environ vingt-quatre heures avant de démouler. Laissez ensuite durcir le béton plusieurs jours avant de transporter les dalles sur les murets de l’escalier.

Lors de la mise en place, vous pouvez sceller les dalles au mortier sur le sommet des murets. Cette précaution n’est pas obligatoire : chaque dalle pesant environ 45 kg, son propre poids suffit à la maintenir en place.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *