Les rideaux occultants permettent de protéger une pièce contre certains éléments provenant de l’extérieur. En effet, ils sont capables de protéger aussi bien de la lumière que du froid ou des bruits. Certains sont même capables de protéger contre les moustiques ou les ondes. Cependant, pour qu’ils accomplissent correctement la tâche qui lui incombe, il faut que ce dernier soit choisi conformément à certains critères.

Le type de pièce

Qu’il s’agisse d’une chambre à coucher, d’un salon ou d’une cuisine, les critères de choix diffèrent légèrement. Ainsi, les rideaux occultant destinés à une chambre à coucher doivent être en mesure d’isoler cette dernière de la lumière.

Ils peuvent également contribuer à protéger la chambre de la chaleur ou du froid. Les voilages pour le salon de leur côté se démarquent avant tout pour leur esthétique. Autant ils peuvent limiter l’entrée de la lumière dans une pièce, autant ils doivent se fondre prioritairement dans la décoration de la pièce.

Pour ce qui est de la cuisine, il faut opter pour des modèles qui ne se salissent pas trop vite. Même s’il faut avouer qu’un vitrage ou un store s’adapte mieux à une fenêtre de cuisine.

Le type d’attache

L’attache présente aussi bien un intérêt esthétique qu’un intérêt pratique. Choisir un type d’attache, c’est faire un compromis entre les deux. Vous avez le choix entre cinq principales attaches.

Les œillets

Ils permettent d’assurer une ondulation uniforme ainsi qu’une largeur importante au niveau des plis. Les anneaux en acier servant à maintenir les rideaux sur la tringle permettent de faire coulisser facilement le tout.

Le galon fronceur

Cette attache est idéale pour les rideaux destinés aux chambres et aux salons. En effet, vous avez la possibilité de définir vous-même l’espacement qu’ils prendront. Les niveaux dont elle dispose, permettent de choisir de laisser apparaître ou non les tringles.

Les pattes

Si vous cherchez à avoir des rideaux toujours droits avec une ondulation uniforme, optez pour ce type d’attache. Seulement, il est conseillé de toucher le moins possible l’installation une fois mise en place. Ceci, en raison de la difficulté de ce type d’attache à glisser sur une tringle.

Les nouettes

Elles permettent d’apporter une touche d’élégance à votre pièce. Son avantage principal est lié aux différentes manières de nouer existantes.

Les pattes cachées

Il s’agit d’une version spécifique des pattes. Elles permettent essentiellement de masquer les tringles.

La largeur des rideaux

Le choix de largeur commence par celui de la longueur de la tringle. Cette dernière s’obtient en ajoutant trente centimètres à la largeur réelle de la fenêtre. À raison de quinze centimètres sur chaque côté. Sachant que cette mesure ne tient pas compte des embouts qui sont plus ou moins accessoires. La largeur à proprement dit s’obtient en multipliant la longueur de la tringle par un facteur de 1,5 ; de 2 ou de 2,5 voire 3. Ceci permet de donner une indication sur les plis nécessaires.

La hauteur des rideaux

Le choix de la hauteur se fait également en se référant à la tringle. Cette dernière se pose généralement à une distance de 10 à 15 centimètres au-dessus de la fenêtre à couvrir. Ainsi, vous devez tenir compte de la distance séparant la position de la tringle et le sol. Ceci, particulièrement lorsque vous êtes du genre à préférer que votre rideau touche le sol.

Par contre, si vous êtes du genre à préférer avoir une certaine distance entre le rideau et le sol, amputez quelques centimètres de la hauteur de votre tissu. Ceci peut vous faciliter la tâche lorsque vous ferez le ménage. Cependant, il ne faut pas laisser visibles les huisseries.

Certains modèles nécessitent la confection d’ourlets. Pensez également à prévoir de la marge sur la hauteur afin que les ourlets se fassent convenablement. La solution est de confier le travail à des professionnels qui peuvent vous fournir un rideau occultant sur mesure pour votre projet.

Le type de matière, la couleur et les motifs

Le choix de la matière est important dans le sens où c’est ce dernier qui garantit la discrétion. Ainsi, les matières comme le jacquard, la soie, le velours, le taffetas, le lin, le shantung ou encore le coton à chevron feront l’affaire.

S’agissant des couleurs, laissez juste votre imagination et vos envies s’exprimer. Cependant, il est important que les couleurs s’harmonisent avec la couleur de la pièce. Les motifs permettent d’apporter à une pièce sobre une ambiance un peu festive et rajoutent de la couleur. Comme motifs, essayez par exemple des rayures horizontales pour vos fenêtres hautes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *