Faire des investissements immobiliers : quelques bonnes idées

Les investissements locatifs

Depuis que la baisse des taux des crédits immobiliers fait rage, de plus en plus de particuliers souhaitent se lancer dans les investissements immobiliers. Il faut dire qu’en termes de placement sécurisé et rentable, rien n’arrive encore à la cheville de la pierre. D’autant plus que depuis quelque temps, les investisseurs ont l’embarras du choix pour diversifier leur capital.

Acheter pour devenir propriétaire

Acheter pour devenir propriétaire : c’est la version classique des placements dans la pierre. Ce peut être une résidence secondaire comme principale. Et pour la seconde alternative, sachez que les banques vous proposent un crédit immobilier avec un taux spécifique s’il s’agit de votre premier achat.

Pour ce genre de placement en tous les cas, l’intervention d’un courtier est de mise. Fin connaisseur du marché, il est plus à même de vous indiquer les quartiers tendance, les maisons ou appartements répondant à vos critères et les possibilités qui cadrent le mieux avec votre budget.

Sans compter que les courtiers immobiliers vous facilitent amplement les démarches. Ils font les diagnostics de leurs propres chefs et travaillent d’ores et déjà avec des notaires pour accélérer l’enregistrement de la vente et des différents documents afférant à la transaction.

Les investissements locatifs

Mais il est loin le temps où les seules possibilités de placement étaient l’accession à la propriété. D’ailleurs, selon les sondages, la tendance est aujourd’hui aux investissements locatifs. Il faut dire que les autorités en places encouragent fortement ce genre d’initiative afin de pallier à la crise du logement qui sévit en ce moment en France.

Outre de vous permettre de rentabiliser rapidement votre bien, les investissements locatifs vous ouvrent les portes à des abattements fiscaux. Les bénéfices peuvent aller jusqu’à 63 000 euros sur 9 ans selon le cas. Et cela mérite réflexion.

Mais attention, plusieurs conditions sont nécessaires pour être éligibles à ce genre de dispositif. Notamment, vous devez acheter un bien neuf ou ancien situé dans certains quartiers de votre région. Ce dernier devra être loué pendant une durée minimale de 9 ans, en contrat de bail renouvelé ou non, et ce, sans conditions de revenu.

Pour savoir si vous êtes notamment éligible aux dispositifs de défiscalisation, vous pouvez faire des tests en ligne. Il suffit de remplir un formulaire et de l’envoyer pour étude. La réponse vous sera donnée immédiatement.

Les SCPI et ses avantages

Parmi les investissements immobiliers les plus prisés du moment, on compte aussi les SCPI ou Sociétés Civiles de Placement immobilier. La principale raison de cette renommée fulgurante et soudaine ? Les rendements de ce genre de placement. En effet, vous pouvez espérer une rente de 4 % brute annuelle avec les SCPI, ce qui est de 2 % plus cher que les comptes sur livret.

Les SCPI séduisent aussi par leur facilité. Pour souscrire, il vous suffit de signer pour quelques quoteparts de bien et verser des frais d’inscription. Vous serez alors propriétaires d’une partie d’un bâtiment, mais sans les complications qui va avec. En effet, ce sera à la SCPI de gérer les négociations avec les locataires, l’entretien des lieux, etc.

Non seulement vous réduisez le montant nécessaire pour votre investissement, mais vous avez aussi le choix entre plusieurs types de bien dans leur parc immobilier. À vous de voir lequel vous parait être le plus rentable et le plus facile à relouer. Généralement, ce sont les vitrines de vente et les parkings ainsi que les établissements spécialisés.

En tous les cas, veuillez à bien choisir votre SCPI, car quand bien même les risques seraient minimes, elles sont bel et bien là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *