Investissement immobilier : astuces et conseils pour un bon rendement locatif

Bénéficier d’un bon rendement sur le court comme sur le long terme, c’est le facteur clé de tout investissement immobilier locatif. Et ce n’est pas systématique ! Il faudra, en effet, savoir se montrer stratégique et user de quelques bonnes astuces pour que le fameux rendement locatif vous soit profitable.

Acheter le bon logement au bon endroit !

Pour profiter d’un bon rendement, chaque décision prise en vue d’un investissement locatif doit être mûrement réfléchie. De la somme à investir au type de bien, en passant par la situation géographique, rien ne doit être laissé au hasard. Pour un investissement locatif rentable, l’idéal est d’opter pour un achat immobilier neuf. Étant nouveau, le bien respecte davantage les dernières normes de construction, les réglementations en matière d’économie d’énergie, et a donc, tout naturellement plus de succès auprès des locataires potentiels.

Sur le plan financier, un bien immobilier neuf permet par ailleurs de proposer une location atteignant, le plafond des loyers fixé par la loi Pinel. Les logements neufs étant souvent plus onéreux, il ne faudra d’ailleurs pas hésiter à procéder à une demande de crédit auprès des banques et des organismes de prêts pour financer l’achat. Depuis 2016, le taux d’intérêt bas rend en outre, les emprunts, particulièrement avantageux. En ce qui concerne la zone géographique, aujourd’hui, un bon emplacement est toujours synonyme de loyer élevé et donc, systématiquement, d’un fort rendement locatif. Plus les logements à louer sont proches des pôles universitaires, des commerces et des arrêts des transports en commun, mieux c’est.

Savoir dénicher les bonnes affaires et gérer son bien immobilier

Dans le domaine de l’immobilier, il y a aussi de bonnes affaires à réaliser. En privilégiant les achats aux enchères, un investisseur peut facilement acquérir un bien, à un prix, largement au-dessous de sa valeur marchande. La mise à prix du bien étant généralement fixée à 30 % de sa valeur, il suffit alors de se fixer une limite à ne pas dépasser pour faire la bonne affaire. Confier la gestion d’un bien immobilier locatif représente par ailleurs un coût non négligeable. Pour optimiser son rendement locatif et économiser les frais de gestion, qui représentent 6 à 8 % TTC du montant annuel du loyer, en moyenne, l’idéal est d’assurer soi-même la gestion de son bien.

Pour ce faire, il faudra toutefois disposer de quelques connaissances techniques, fiscales et juridiques. Le choix d’une résidence secondaire destiné à une location saisonnière peut en outre, s’avérer être particulièrement avantageux. En effet, avec ce type de location, le rendement peut facilement varier entre 6 % et 10 %. Pour améliorer considérablement le taux de remplissage, il ne faudra pas hésiter à avoir recours à un système de réservation en ligne.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *