Les renseignements que vous devez savoir à propos du toit végétal

Toiture végétalisée

Découverte il y a plusieurs siècles dans les pays nordiques, la toiture végétale s’est exportée dans le monde et est devenue un phénomène auprès des environnementalistes depuis les années 70. Dans cet article, nous vous détaillerons les informations à maîtriser en ce qui concerne le toit végétal.

L’installation de toiture végétalisée, un phénomène devenu mondial

En effet, la toiture végétalisée est un phénomène qui s’est développé dans presque les grands pays dans le monde, mais il faut savoir que le système a été déjà utilisé depuis des millénaires dans les pays nordiques, principalement scandinaves. Pour faire face au climat extrême qui règne dans cette partie du globe, les habitants de cette région ont trouvé comme astuce de faire pousser sur leur toit des végétaux. Le succès de ce système est tel que les maisons dans les pays scandinaves offrent un confort au moins identique à ceux des bâtiments dans les zones à climat modéré.

À partir du moment où la population mondiale s’est rendu compte de la dégradation de l’environnement, la mise en place de la toiture végétale est devenue une alternative efficace, principalement dans les grandes villes. Grâce à la plantation de végétaux sur le toit, le système permet de réduire considérablement les pollutions dans les agglomérations. De plus en plus de pays ont décidé d’appuyer les projets d’installation de toiture végétale. Il en est ainsi en l’Allemagne où les aides publiques sont prévues pour financer les propriétaires qui choisissent d’opter pour un toit végétal. Il en est également de même aux Etats Unis d’Amérique où on a enregistré une explosion de la surface de toiture verte depuis presque 20 ans.

La toiture végétale en France     

Contrairement aux autres pays en Europe, la France n’a pas encore décidé de mettre en place et de mettre en œuvre une politique particulière en matière de toiture végétale. Bien que les propriétaires commencent à opter pour l’installation de cette structure, les couvreurs professionnels confirment que le nombre de maisons disposant d’un toit végétal ne dépasse pas les 5 % des toitures.

Si au niveau de l’État, toutefois, la couverture végétale n’est pas une priorité, tel n’est pas le cas pour les régions. Un financement des travaux est prévu pour les propriétaires habitants dans les régions Haut-de-Seine et Ile-de-France qui optent pour un toit végétalisé. Cette aide est toutefois soumise à une condition : celle de confier la mise en place de la structure à un artisan spécialiste et professionnel tel que lc-habitat, couvreur dans le 67.

Il faut aussi savoir que jusqu’à maintenant, ces aides sont plafonnées. Il est nécessaire que le coût au mètre carré pour l’installation du toit vert ne dépasse pas les 60 et 45 euros, respectivement en Ile-de-France et en Hauts-de-Seine.

Des contraintes à respecter pour la mise en place de la toiture végétale

En effet, la mise en place de la toiture végétale requiert un savoir particulier. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’il est vivement recommandé de faire appel à un couvreur professionnel qui est assuré d’avoir reçu des formations spécifiques pour entreprendre et réaliser un tel projet.

La nécessité de recourir à un couvreur tient également au fait que divers paramètres sont à prendre en compte notamment la nécessité d’assurer que le toit concerné ait une inclinaison ne dépassant pas les 35 degrés. Il est également nécessaire de renforcer la structure, si besoin est, puisque la terre qui sera déposée sur le toit aura un poids conséquent de l’ordre de 500 kg/m — en moyenne. Cette variation dépend de votre choix, selon que vous optez pour un éco-toit intensif, extensif ou semi-intensif.   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *