Améliorer le confort de votre maison : à chaque pièce, sa température idéale

Améliorer le confort de votre maison : à chaque pièce, sa température idéale

Savez-vous que le froid extrême et la chaleur accablante sont responsables d’un bon nombre de maladies et de décès ? Voilà pourquoi il est nécessaire de régler le thermostat de votre logement à une température idéale. Sachez cependant qu’il n’est pas crucial de chauffer toutes les pièces de la même manière. Sinon, vous devez payer des factures exorbitantes. Pour réduire considérablement vos dépenses mensuelles, la température de chaque pièce sera réglée en fonction de son utilisation et son occupation. Voici un aperçu de la température idéale pour chaque pièce de votre résidence.

La meilleure température pour la chambre à coucher

Une température trop basse ou trop élevée dans la chambre à coucher peut réduire la qualité de sommeil et entraîner des maux de tête. Quel est donc la température idéale de chaque pièce , peu importe la saison ? L’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) recommande vivement une température de 17 °C la nuit dans les chambres pour adultes pour combiner confort optimal et économies d’énergie. En effet, à cette condition, vous pourrez dormir sereinement, lové sous une couette.

Il faut noter cependant que chacun a ses préférences personnelles. Si cette température vous semble trop basse, alors il est plus judicieux d’utiliser une bouteille d’eau au lieu de surchauffer votre chambre. Ce sera un bon geste pour l’environnement ! Sinon, utiliser un thermostat intelligent sera une alternative intéressante. Cet outil a la capacité d’élever la température ambiante.

Et qu’en est-il pour les chambres des enfants en bas âge, notamment celles de bébé ? A l’évidence, la température n’y sera pas réglée de la même façon que celle dans les chambres des adultes. Elle doit être substituée de deux à trois degrés supplémentaires. La raison en est que les bébés ne sont pas encore en mesure de réguler correctement sa température corporelle et les jeunes enfants jettent souvent leurs draps pendant leur sommeil.

La température idéale pour les espaces de vie

L’ADEME préconise une température de 19 °C dans les espaces de vie tels que la cuisine, la salle à manger, le salon, le bureau, etc. Mais puisque la perception au froid ou à la chaleur par tous les occupants est subjective, plusieurs facteurs influenceront le réglage de la température des pièces communes. Ils sont notamment :

— L’âge et la santé : Pour les personnes âgées et les gens qui souffrent de l’hypothermie, la température de confort d’une pièce se situe entre 20 et 22 °C.

— Le niveau d’activités : Pour les personnes inactives, notamment celles qui travaillent en position assise, celles qui regardent des films, etc., la température de 19 °C semble amplement suffisante. Mais comptez un ou deux degrés de moins pour les personnes actives, par exemple celles qui s’activent aux fourneaux.

— Le taux d’humidité, les courants d’air, les sources de froideur ou de chaleur venant de l’extérieur  : ceux-ci peuvent affecter considérablement le confort thermique de la maison. L’humidité augmente par exemple la sensation de froid, car l’air chargé d’humidité est plus difficile à chauffer. Dans ce cas, il est de rigueur d’isoler les pièces efficacement. Ainsi, vous pourrez économiser de précieux degrés tout en maximisant la sensation de bien-être dans les différentes pièces de la maison.

Qu’en est-il des autres pièces du logement ?

Vous n’avez pas besoin de maintenir une chaleur excessive dans les autres pièces de votre demeure. Une température réglée à 14 °C est largement suffisante dans les endroits inoccupés tels que le cellier ou la salle de stockage, tandis que 17 °C serait idéal dans l’entrée et dans les couloirs de la maison.

Certains espaces requièrent cependant une température réglée à quelques degrés plus élevés compte tenu de leur utilisation. C’est le cas de la salle de bain ou la salle d’eau. Dans cette pièce, 17 °C et même 19 °C ne sont pas suffisants pour vous rendre chaud à la sortie d’une douche ou d’un bain. Il est préférable donc de régulariser la température à 22 degrés en cas d’usage. Le reste du temps, vous pouvez la limiter à 17 °C.

Et si vous partez en voyage et personne n’occupe la maison ?

Vous avez décidé de vous éloigner de votre maison histoire de vous lézarder sur une île paradisiaque ? Vous partez pour quelques semaines en laissant votre domicile inoccupé ? Dans ce cas, il est on ne peut plus conseillé de ne pas éteindre complètement votre chauffage. Une température qui chute d’une manière importante entraîne des problèmes d’humidité.

La meilleure solution est de régler le thermostat de votre logement en « mode été » ou à une température minimale, voire 12 degrés. Et la veille de votre retour, amplifiez progressivement la température à l’aide d’un thermostat numérique. Votre maison sera ainsi agréable à vivre à votre arrivée.

Laisser un commentaire

Fermer le panneau