châssis de fenêtre

Lorsque vient le moment de choisir des châssis de fenêtre pour son logement, il est important d’avoir en tête un certain nombre de critères.

Partant du fait qu’ils ne serviront pas uniquement sur le plan esthétique, mais qu’ils auront également un impact sur le confort et sur l’efficacité énergétique de votre demeure, il peut être utile de connaître les caractéristiques des différents matériaux avec lesquels ils sont principalement fabriqués (bois, PVC ou aluminium) afin d’opter pour les châssis de fenêtre qui conviendront le mieux à vos besoins et à vos moyens financiers.

Les châssis en bois

Les châssis en bois existent depuis la nuit des temps. En effet, durant de nombreux siècles, la grande majorité des cadres de fenêtre étaient conçus à partir de ce matériau. Bien qu’ils soient aujourd’hui beaucoup moins dominants sur le marché, les châssis en bois ne sont pas pour autant sur le point de disparaître.

Parmi les nombreux points forts qu’on peut lui attribuer, le bois est notamment connu pour sa robustesse et pour sa grande durabilité. Il s’agit aussi d’un matériau qui laisse passer très peu de chaleur grâce à son faible niveau de conductibilité thermique. Au point de vue du style, bien que certaines personnes ont tendance à les considérer comme étant passés de mode, les châssis en bois n’en sont pas moins polyvalents, pouvant s’intégrer à des décors modernes aussi bien que traditionnels.

Mais comme rien n’est parfait dans ce bas monde, malgré ses qualités fort appréciables, le bois possède néanmoins un défaut majeur. Il est vulnérable devant les éléments naturels et à l’exposition au soleil. C’est pourquoi il a besoin d’être entretenu de façon rigoureuse et régulière par l’application d’un produit protecteur (vernis, lasure, peinture, etc.) tout au cours de sa durée de vie.

En ce qui concerne son prix, le bois est bien entendu assez dispendieux. Le montant à débourser pour des cadres de fenêtres standards de 100 cm x 100 cm peut se situer entre 500 € et 700 €.

Les châssis en PVC

Occupant le juste milieu entre ses deux plus grands concurrents, le PVC pourrait (dit de façon vulgaire) être comparé à une sorte de plastique de qualité supérieure. Résistant et durable, il constitue également un excellent isolant thermique, avec l’avantage de nécessiter très peu d’entretien. Bien qu’ils puissent, au fil du temps, finir par jaunir à force d’être exposés aux rayons solaires, les châssis en PVC parviennent tout de même à conserver toute leur solidité au niveau de leur structure.

La principale faiblesse que présente ce produit dérivé du secteur pétrochimique se trouve du côté de son aspect. En effet, à moins d’arrêter son choix sur ses versions les plus haut de gamme, ce matériau (esthétiquement parlant) n’affiche pas le même panache que le bois et l’aluminium.

Malgré cela, les châssis en PVC offrent un rapport qualité-prix qui explique bien la popularité dont ils bénéficient actuellement. Avec une fourchette allant de 80 € à 300 € pour des fenêtres standards de 115 cm x 100 cm, ils s’avèrent définitivement l’option la plus abordable et constituent un achat tout à fait judicieux.

châssis de fenêtre en PVC

Les châssis en aluminium

Visuellement attrayants, les châssis en aluminium ont sans contredit la cote en matière de style. Leur allure fine et élégante complète à merveille les espaces intérieurs les plus modernes. Légers et résistants, ils sont eux aussi particulièrement durables. De plus, grâce à un procédé spécial visant à réduire les ponts thermiques au sein de leur structure, les cadres de fenêtre faits de ce matériau offrent désormais un degré d’isolation conforme aux normes de l’industrie de l’habitation. L’aluminium a aussi l’avantage peu négligeable d’être très facile d’entretien. Un nettoyage régulier avec un peu d’eau suffit pour lui conserver une apparence neuve durant de longues années.

Le plus gros « inconvénient » de ce type de châssis vient du fait qu’il est indéniablement le plus onéreux sur le marché. Pour les mêmes fenêtres que nous avons vues plus haut dans cet article, le prix des cadres en aluminium peut varier entre 800 € et 1 000 €.

En conclusion

Les trois catégories de châssis sont de nos jours de très haute qualité. Chacune des technologies est durable et sécuritaire. Au final, c’est surtout le style que vous recherchez, votre disposition (ou pas) à investir du temps et de l’argent dans leur entretien, ainsi que le budget dont vous disposez qui détermineront votre choix en matière de cadres de fenêtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *