Échelle isolante : l’indispensable pour assurer la sécurité de travail

Conçue spécialement pour les électriciens, les échelles isolantes sont des équipements de protection qui leur permet de travailler en toute sécurité. Leur matériau isolant évite effectivement les électrocutions, mais attention, leur usage doit être associé avec le port d’autres équipements de protection individuelle pour une protection optimale.

Le matériau de fabrication de l’échelle isolante

Le caractère « isolant » d’une échelle dépend de son matériau de fabrication. Généralement, les fabricants utilisent :

  • soit du bois pour son côté non-conducteur
  • soit de la fibre de verre qui est appréciée aussi bien parce qu’elle est non conductrice, mais également légère. La fibre de verre est le matériau le plus courant trouvé sur le marché

Des normes à respecter

L’usage et la conception des échelles isolantes sont encadrées par les normes électriques :

  • NF EN 50528
  • NF EN 61478

Les deux veillent à garantir la sécurité de travail des électriciens, mais leurs exigences ne sont pas exactement les mêmes.

Il faut souligner que les échelles isolantes n’ont pas été conçues pour être directement mises en contact avec la source électrique, mais de fournir une protection adéquate en cas de contact par inadvertance avec des parties sous tension.

Enfin, elles ne doivent être utilisées que par une seule personne à la fois et il faut toujours bien s’assurer de sa stabilité au sol et contre la paroi d’appui avant de grimper dessus.

La norme En 50528

Cette norme protège les électriciens des risques rattachés aux courants basse tension c’est-à-dire à une tension inférieure à 1000V en alternatif et à 1500V en continu. Ainsi, quand ces derniers doivent opérer à proximité ou sur des ouvrages et installations électriques basse tension, l’échelle utilisée pour atteindre la hauteur de travail doit répondre aux exigences de cette norme à savoir :

  • Échelle portable
  • Pourvue de montants non conducteurs
  • Dotée des accessoires non conducteurs suivants : poteau, berceau d’appui, stabilisateurs d’échelle ajustables, système de pieds compensateurs de niveau, …

Cette échelle doit permettre au travailleur, d’accéder temporairement à une structure aérienne afin de réaliser des opérations électriques.

La norme 61478

Cette dernière protège les électriciens des risques rattachés aux courants haute tension. Les échelles couvertes par cette norme sont généralement conçues en matériau synthétique et doivent être, entièrement isolantes.

Une échelle isolante répondant à la norme 61478 peut être utilisée dans le cadre de travaux sous tension réalisés sur des ouvrages ou des installations en courant alternatif de 1000V ou continu de 1500V.

En savoir plus sur l’échelle isolante ici.

Pour optimiser la sécurité des électriciens, elle doit être totalement isolante comme c’est le cas des modèles à crochets avec rallonge ou des modèles à éléments emboîtables. Si ce n’est pas le cas, elle peut être pourvue d’une combinaison d’éléments conducteurs et d’éléments isolants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *