Fausses idées sur le ramonage

Fausses idées sur le ramonage

Si vous avez une cheminée dans votre habitation, il est clair que la question du ramonage vous a déjà taraudé l’esprit au moins une fois.

En effet, il est important au fil des utilisations de votre cheminée, de vous assurer que celle-ci soit fonctionnelle et sans danger pour vous et pour les membres de votre logement.

Le ramonage est donc un passage important pour votre santé et votre sécurité. Mais quand il s’agit de ramoner, il y a tellement d’informations à ce propos que l’on ne sait plus à quoi s’en tenir.

Pourtant, à l’approche de la période hivernale, il est important que vos conduits de cheminée soient propres et aptes à être utilisés. Comment donc vous y prendre pour faire un bon ramonage ?

Comment détecter les astuces à suivre et celles à ne surtout pas mettre en œuvre ? Sachant que le ramonage concerne aussi bien les conduits de fumée de tous vos appareils de chauffage, que ceux-ci fonctionnent au fioul, au bois ou au charbon, on vous aidera ici à faire le point sur les fausses idées qui y sont liées.

Fausse idée n°1 : Le ramonage n’est pas indispensable

Il existe bon nombre de personnes qui pensent et n’hésitent pas à faire savoir aux autres que le ramonage, on peut bien s’en passer, ou le faire une fois tous les deux ans. C’est totalement faux, car ce n’est tout simplement pas vrai.

Le ramonage est indispensable, voire même obligatoire, car il fait partie intégrante du processus d’entretien de votre équipement. Il permet aux appareils de chauffage d’avoir une durée de vie plus longue et d’éviter des pannes anormales qui seraient répétitives ou trop fréquentes.

En effet, si vous ne faites pas un ramonage régulier, votre appareil aura tendance à s’encrasser. De ce fait, l’air que vous respirerez ne sera pas très sain et la pollution qui sera générée sera nuisible à votre environnement et donc à votre santé.

Il est donc important de procéder au ramonage à raison de deux fois par an pour permettre à vos appareils de bénéficier d’un bon entretien et de vous éviter des incidents même si vous possédez une maison neuve à vendre Blainville. Par ailleurs, le ramonage pour qu’il soit bien fait doit être opéré par un professionnel.

Fausse idée n°2 : le même procédé de ramonage s’applique à tous vos appareils

Encore une fausse idée qui pourrait faire faire des erreurs aux personnes qui décident de faire ramoner leurs cheminées eux-mêmes.

Oui, il est possible de faire ramoner sa cheminée soi-même, mais dans ce cas, vous devrez oublier l’idée selon laquelle le même procédé s’applique à tous les appareils. Il faut savoir faire la distinction entre le ramonage d’un conduit de cheminée, d’un poêle ou d’une chaudière.

Dans le premier cas, c’est-à-dire celui de la chaudière, on procède soit à un ramonage mécanique, soit à un ramonage chimique. Si vous voulez ramoner vous-mêmes, il est préférable de faire un ramonage chimique.

Aussi, pour le ramonage d’un poêle, vous pouvez opter pour un procédé simple qui ne consiste qu’à nettoyer le conduit ou un ramonage plus complet. Quant au ramonage de la chaudière, il s’agit d’une opération trop complexe pour qu’elle soit réalisée seule, il vaut mieux faire intervenir un pro.

Laisser un commentaire

Fermer le panneau